L’ambition de ce blog est de présenter des photographies, des textes et des musiques agencés autour de divers projets.

The purpose of this blog is to present pictures, texts and music around various projects.

dimanche 24 novembre 2019

Hey!

 


C'est toujours un plaisir de découvrir un nouvel album du Belge (résidant aux Pays-Bas) Bert Vandenberghe aka Brunk.
Au sein de son abondante discographie, tout mérite d'être écouté avec attention car à travers une impression de disparité, on découvre une vraie homogénéité.
Brunk est un aventurier de la musique, un explorateur qui traverse les frontières comme si elles n'existaient pas et qui, sans jamais se répéter, nous entraîne chaque fois sur de nouveaux chemins.
Hey! ne déroge pas à la règle avec ses morceaux courts et rythmés qui évoquent tellement de choses et tant de musiques que chacun, en fonction de la culture qui est la sienne y trouvera son bonheur et des références auxquelles se raccrocher.
Comme tout album de Brunk, qui mériterait d'être bien davantage connu (mais s'en soucie-t-il ?), Hey! fera le bonheur des oreilles curieuses et non formatées.
  
It's always a pleasure to discover a new album of the Belgian musician (living in Nederlands) Bert Vandenberghe aka Brunk.  
In his abundant discography, every album, every track deserves to be attentively listened to, because through a first impression of disparity, you'll discover a true homogeneity. 
Brunk is a kind of adventurer, a music explorer crossing the frontiers as if they were not existing and  who, without ever repeating himself, always takes you on new paths. 
Hey! is no exception. According to its short and rhythmic pieces that evoke so many things and so different kinds of music, everyone can undoubtedly find happiness and references to hang on. 
Like any Brunk's album, which deserves to be better known (but does he care?), Hey! will delight curious and unformatted ears.

dimanche 17 novembre 2019

Déchu

Radio Prague 
Avec son label Sirenwire, la galloise Susan Matthews s'aventure dans des mondes musicaux inédits qu'elle nous fait partager grâce aux disques qu'elle produit.
Dernier objet en date : Déchu du "groupe" belge Radio Prague
Un disque mûri, réfléchi, érudit, qui ne se livre pas à la première écoute et ne cherche pas à séduire. Un disque qui aborde, sans en avoir l'air, des thèmes variés et éminemment contemporains qu'une écoute attentive permettra de deviner.
A noter que le morceau Insomnie Yoguique revisite un ancien titre, paru sur la K7 Quand J'Ai Entendu Le Bruit, Je Me Suis Dit : "Ca Y Est, C'Est Encore Un Camion" 

Ci-dessous, la vidéo du titre Le Città Invisibili

For English speaking people, please have a look at Sirenwire's website.




dimanche 7 juillet 2019

Hommage

Il y a un an déjà que l'ami Jean M. Mathoul nous a quittés. A travers une vidéo pleine de sensibilité, Jean-Pierre Devresse lui rend ici hommage.
  
A year ago, our dear friend Jean M. Mathoul left us. Jean-Pierre Devresse proposes a sensitive video as a kind of hommage. Enjoy.



dimanche 7 avril 2019

Appel à contributeurs / a call for contributors



Vous produisez des images, des textes, de la musique ou des sons et vous souhaiteriez participer à un projet ou en proposer un sur le blog, n'hésitez pas à nous contacter. 
Vous pouvez aussi proposer un projet impliquant différents artistes, à l'exemple de ce qui a déjà été fait. Rien à gagner, hormis le plaisir d'offrir une fenêtre à vos travaux. 
Toutes les propositions seront étudiées avec intérêt.
Contactez-nous ici.

Musiciens, n'hésitez pas à nous informer de vos productions, afin que nopus puissions éventuellement les promouvoir sur le blog comme cela a été le cas lors des précédentes publications.
  

You make pictures, writings, music or sounds and you'd like to be part of a new project on the blog, please feel free to contact us.
You can also propose a new project involving many artists, like it has already been done.
Nothing to gain except the pleasure to share your production on this blog. 
All proposals will be studied with interest.
Contact us here.
 
Musicians, please inform us about your production, so that we can relay it, like we've jsut done for the last publications.

dimanche 31 mars 2019

Brunk

Brunk, aka Bert Vanden Berghe est un musicien que je suis depuis sa participation au blog, dès la première semaine du premier projet.
La diffusion de sa musique reste malheureusement trop confidentielle alors qu'il mériterait de rencontrer un label décidé à le promouvoir, à la mesure de son talent.
J'apprécie sa capacité à ne jamais se répéter, à explorer tous les genres musicaux, du rock le plus puissant  à l'ambient le plus expérimental, en passant par tous les registres. Chez lui, l'on ne s'ennuie jamais et s'il est d'abord un guitariste remarquable, il emprunte d'autres instruments, d'autres sonorités qui composent une musique enthousiasmante par sa richesse et sa diversité. 
Il faut se plonger dans sa discographie et découvrir son univers.


dimanche 24 mars 2019

Un autre hiver

La sortie d'un disque de Collection d'Arnell-Andrea, du fait de sa rareté, est toujours un événement. Il faut donc se précipiter sans aucune hésitation sur Another Winter, album magnifique où l'on retrouve toute la magie du groupe et la voix si particulière de Chloé St Liphard.
Collection d'Arnell-Andrea nous avait fait le plaisir de participer au premier projet du blog. Une occasion pour vous d'explorer nos archives.
Vous pouvez aussi écouter l'ensemble de leurs albums sur leur chaîne Youtube.



dimanche 17 mars 2019

Hommage


Le 4 juillet 2018, nous avons perdu un ami très cher, non-musicien assumé, architecte et coordinateur du mythique groupe à géométrie variable 48 Cameras , Jean M. Mathoul était aussi un auteur qui avait bien voulu confier ses deux derniers courts romans à la collection L'Orpailleur que j'ai le plaisir de diriger.

Je pourrais écrire des lignes et des lignes pour évoquer notre relation, mais ce blog n'est pas un journal intime. Il me faut toutefois dire que c'est lui qui en avait favorisé la création en me donnant la plupart des contacts des musiciens du premier projet, comme de juste intitulé 48 semaines. Adepte de la "théorie des dominos", il savait favoriser les rencontres et en faire de nouvelles pour des échanges fructueux.

Dans sa grande générosité, il avait composé la musique du film ci-dessous. 



Notre collaboration artistique (j'ai participé à la réalisation de quelques unes des dernières pochettes) s'était muée en amitié, son départ a laissé un grand vide. Il nous reste sa musique et ses mots.
En attendant la sortie d'un E.P posthume (nous y reviendrons), je ne saurais que vous encourager à redécouvrir l'ensemble des albums de 48 Cameras.